L’Association

 À l’appel de Jules Isaac, dès 1948, des groupes se sont formés en France afin de sortir des malentendus séculaires qui ont mené à l’antijudaïsme et au mépris du peuple juif.

C’est ainsi que naissait l’Amitié Judéo-Chrétienne de France.

Au début des années 80, la rencontre de personnes cherchant sens au dialogue entre Juifs et Chrétiens se fit jour à Annecy.

Un petit groupe fut constitué autour de sa fondatrice, Madame Nathalie Rostand, d’origine juive et du Père Raymond Barcellini, prêtre et délégué épiscopal pour les relations avec le judaïsme, nommé par l’Evêque Monseigneur Sauvage.

J’ai eu la chance de rejoindre le groupe régional en 1984, et ainsi entreprendre un long et magnifique chemin vers l’autre, celui qui est différent.

Nos réunions se faisaient avec le Père Lepan qui était prêtre à Veyrier-du-Lac dans sa salle paroissiale.

Le groupe constitué d’une quinzaine de personnes à son départ, dont Madame Jeanne Brousse (médaillée des Justes) s’est étoffé avec d’autres hommes et femmes intéressés par ce dialogue qui mène à la connaissance de nos traditions respectives, juives et chrétiennes.

Vers les années 2000, je succède à Madame Rostand , alors présidente du groupe de 25 personnes, à sa demande. C’est un grand honneur pour moi car ce dialogue particulier me tient profondément à coeur.

Le groupe sera officiel en 2004, reconnu par la Préfecture d’Annecy et portant le nom : Amitié Judéo-Chrétienne d’Annecy. Il se rattachera sur le plan national à l’Amitié Judéo-Chrétienne de France.

Des amis de Chambéry, trés intéressés par nos rencontres, se joignent à nous et créent également, il y a quelques années dans leur ville, un groupe actif et dynamique Amitié Judéo-Chrétienne.

Nos soirées de rencontres au nombre de sept tout au long de l’année, se déroulent aujourd’hui à la Maison Diocésaine d’Annecy.

Un thème annuel est choisi et des conférenciers nous honorent de leur présence à chaque rencontre.

Je suis très heureuse d’accueillir régulièrement entre 40 et 60 personnes à chaque réunion.

Je souhaite que ce site Internet permette d’en accueillir bien d’autres.

Éliane Ventre – Présidente